Saison 2010-2011 : Meeting de la Chapelle sur Erdre (1500 m)

3003551863_2_3_gNjbzKv5

Meeting régional de la Chapelle sur Erdre : le 1500 m de trop

 

Objectif : continuer sur la lignée des records

 

C’était la première fois que je participais à cette rencontre sur piste organisée par l’ACC au Buisson de la Grolle. J’ai pris part à ce meeting afin de me donner une nouvelle chance d’atteindre ces minimas régionaux de 4’22. Depuis quelque jours, mis à part mon début de semaine, j’ai fait peu d’échéances sportives afin d’être en mesure de faire une belle prestation, et d’aller chercher mon 7ème record officiel consécutif.

3003551863_2_3_gNjbzKv5L’affiche de promo de l’édition 2011 de ce meeting

 

Une course catastrophique

 

J’ai adopté comme de coutume le départ retardé. Cependant, je n’ai vraiment pas traîné pour faire ma remontée car les écarts étaient déjà en train de se faire. Je suis passé en 1’25 aux 500 m, donc parfaitement dans les temps pour réaliser mon objectif de 4’22. Puis, c’est en 2’54 que je suis passé au kilomètre. J’avais perdu du temps sur ce deuxième 500 (en 1’29), mais c’était encore jouable. Par contre, impossible d’élever mon allure. Les autres me dépassaient mais je n’étais pas en mesure d’accrocher leurs foulées. J’ai donc fini ce dernier 500 en roue libre en quelque sorte. Le chrono final témoigne de cette décadence finale : 4’29, soit bien au-delà de mon but initial. Cette course est à oublier, et vite ; voilà pourquoi je ne vais pas trop m’y étendre à travers ce compte-rendu

Bilan et impressions post course : la série des records 2011 a pris fin

 

Ma course la moins bien accomplie de l’année 2011 au vu de mon état de forme actuel tout simplement. A l’arrivée, j’étais vraiment frais. En ce lendemain de course, je n’ai pas l’impression d’avoir couru hier.
L’explication que je donne, par rapport à ma performance en-deçà de mes espérance, est que l’heure de la course a sans doute pesé beaucoup : elle était initialement prévue vers 22h, mais c’est pas avant 23h10 que nous nous sommes élancés, soit près d’1h30 après avoir commencé notre échauffement. Courir en nocturne, c’est bien car nous ne sommes pas embêtés par la chaleur ; mais c’est aussi un handicap lorsque l’heure est vraiment tardive car les muscles sont un peu endormis.
Dorénavant, j’hésite même sur mon calendrier à venir car j’ai vraiment eu l’impression d’avoir fait la course en trop ce vendredi du côté de la Chapelle. Mais le 1500 ou la course sur piste en trop ? J’ai besoin de changement après deux mois de piste et nul doute que la venue des mois de juin et juillet ira dans ce sens avec en prévision des trails, triathlons, et peut-être un 10 000 m sur piste début juillet. Je mets pour l’instant en suspens ma participation à un meeting le week-end à venir car je me suis vraiment pris un gros coup au moral vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *