Saison 2008-2009 : 2ème journée des Interclubs – 3000m

2ème journée des Interclubs 2009 à Carquefou

Contrairement au 1er tour, j’étais complètement détendu avant ce deuxième tour des Interclubs qui se déroulait à domicile sur notre piste d’entraînement du CAC.

Le temps a été très menaçant tout au long de la journée avec, le matin, des pluies diluviennes mêlées à d’incessantes rafales de vent très coercitives pour le bon déroulement du concours de saut à la perche. En début d’après midi, fort heureusement, le ciel commençait à se dégager. Ma course était prévue initialement à 16h35, mais les conditions climatiques étaient telles que le programme avait été perturbé de 15 minutes. En attendant, je regardais le concours de la perche avec notamment la présence de Renaud Lavillénie, l’actuel champion d’Europe en titre de la discipline. A noter, qu’il a réussi à franchir une barre à 5m50 (à 31 cm de celle qu’il avait franchie à Turin) malgré le cadre du jour.

A 16h50, ma course s’élançait enfin après les traditionnels préparatifs (appels des coureurs du juge arbitre, le speaker qui annonce les noms des coureurs, « le pied derrière la ligne s’il vous plaît », « à vos marques », le calme absolu, « prêts », coup de pistolet dans le ciel du starter et départ). J’ai pris un départ rapide pour bien me placer, avant de ralentir rapidement afin de ne pas refaire la même erreur que deux semaines auparavant. Les tours s’enchaînaient. J’étais positionné dans un petit peloton de 5 coureurs suivant un groupe de deux coureurs quelques mètres plus loin. Devant encore, deux coureurs s’envolaient vers la victoire.

Je finis 9ème au final en pulvérisant mon temps établi à Niort de 9 secondes et surtout en réalisant cette fois-ci « la course parfaite » (selon mon entraîneur). Le 2ème coureur du club finit à 40 secondes de moi. Mon objectif chronométrique a été brillamment atteint.

Il faut maintenant attendre un an pour revivre de tels moments caractéristiques des Interclubs lorsque l’athlétisme devient bel et bien un sport collectif et non plus individuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *