Saison 2010-2011 : Championnat départemental de 5000

2997702439_2_3_Usl1ggs5

5 km de contre-la-montre individuel sur piste

 

Objectif : mettre à jour mon record officiel sur cette distance

 

Ce 5000 sera sûrement l’unique de ma saison. De ce fait, mon seul objectif était d’améliorer mon temps établi l’année dernière. 17’48 était donc le chrono à battre. Je m’étais préparé à l’allure spécifique 17′. Néanmoins, je me gardais 20 à 30 secondes de marge car rabaisser un chrono de près de 50 secondes sur un effort entièrement solitaire de 5 km n’est pas chose aisée. Puis, je m’attendais à un scénario type 10 km de Nantes (avec course en solo de bout en bout) mais sur piste. Afin de toujours resté concentré dans la course, je m’étais ainsi concocté tous mes temps de passage par 500 m (allure 1’42/500), et 41/200 était environ l’allure à effectuer pour espérer approcher au mieux la barre des 17′ à l’arrivée.

 

 

Comme prévu, une course en solo pendant 12 tours et demie

 

Les 21 heures passées, c’était le moment du départ de la dernière course programmée à l’occasion de cette deuxième journée des championnats départementaux sur piste de Loire-Atlantique : le 5000 m.


2997702439_2_3_Usl1ggs5
(source photo Valentin)

 

J’ai pris un départ très prudent afin de ne surtout pas me mettre dans le rouge sur la première partie de course. Avec un handicap de 4 secondes sur mes prévisions aux 500 premiers mètres, je suis même parti un peu trop lentement.


2997702439_2_5_77flDRbf

(source photo Valentin)

Ensuite, j’ai fait une longue accélération progressive. Néanmoins, revenir sur les bases d’un 17′-17’10 était très corsé car j’étais absolument tout seul de bout en bout. Je n’avais que mon chrono comme repère d’allure.

 


2997702439_2_11_HGWxAJHU
(source photo Valentin)

 

Les tours passaient, la nuit tombait et je commençais même à m’endormir un peu dans mon effort : en effet, trois fois en virage, j’ai trébuché contre l’extrémité de la bande blanche délimitant la piste. Cette perte d’attention restait sans conséquence heureusement. Puis, alors que le dernier tour se profilait, j’ai haussé un peu le rythme pour finir en 17’33.

 

 

Bilan de mon 2ème 5000 m sur piste

 

Excellentes sensations pendant et après la course. Cet effort, moins intense que le 1500, me convient beaucoup plus. Au niveau du chrono final, je garde encore une grosse marge de progression. C’est assez notable rien qu’en comparant mes performances sur 10 km et 1500 aux barèmes ffa : R4 sur ces distances mais seulement R5 sur ce 5000 alors que la longueur à effectuer est intermédiaire. Puis, au niveau des sensations, je n’ai pas eu l’impression de m’être pleinement donné. Le poids de l’enchaînement des tours de piste tout seul a sans doute pesé beaucoup. Je reste néanmoins globalement satisfait car je rabaisse de 15 secondes mon record sur la distance avec la réel impression de pouvoir faire encore beaucoup mieux, ce qui n’est pas le cas sur 1500. Puis, cela me fait un titre de vice champion espoir départemental de 5000, même si cela reste très anecdotique car nous n’étions seulement trois de cette catégorie à avoir pris le départ.

Prochaine course : dimanche prochain pour le 1500 m du premier tour des Interclubs à Saumur où je compte bien passer sous les 4’30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *