Saison 2010-2011 : Cross junior de l’Erdurière

erd1

 

Lançons la nouvelle saison de cross

 

erduriere2010

Le 14 novembre 2010 sonnait pour moi la reprise de la compétition et le début de la saison de cross avec l’échéance de l’Erdurière à Couëron. Après donc le trail de la Sillonnette, la fête du triathlon, les championnats régionaux de 4*1 500 m et le semi marathon de Rouen, je me livrai une nouvelle fois à un effort différent avec ces cross qui m’accompagneront jusqu’à mars prochain.

22 courses étaient au programme tout au long de la journée. J’ai choisi de m’aligner sur la course junior, bien que j’avais également la possibilité de prendre part à la course espoir-senior. Ma course était longue de 5 kilomètres avec une petite et deux moyennes boucles. J’ai déjà fait ce parcours à l’identique deux fois l’année dernière à l’occasion de la version 2009 de ce cross et du championnat départemental junior 2010.

Au niveau des conditions climatiques, on a été plutôt chanceux. Depuis plus d’une semaine, il n’a fait que pleuvoir sans arrêt sur la région nantaise et, aux dires du speaker de l’organisation, il existait une réelle interrogation quant au maintien de l’événement il y a encore 24 heures.

Le départ de ma course était prévu pour 14h35. J’ai commencé mon échauffement sur les coups de 14h avec un bref repérage du parcours en footing suivi de plusieurs accélérations sur le lieu même du départ, en compagnie de deux sprinters de mon club reconvertis pour l’occasion en crossmen sur cette course également.

 

Les premiers mètres de course

 

Le moment attendu était arrivé. On était une trentaine alignés sous les ordres du juge arbitre, soit plus que lors des deux courses auxquelles j’avais pris part la saison dernière ici même. J’étais très étonné par l’allure globale de la course sur les premiers mètres. Elle était étonnamment assez élevée pour un départ de cross, sachant qu’on avait 5 kilomètres de course à effectuer. J’ai opté pour la sécurité en me plaçant d’entrée de jeu à hauteur de la 20ème place.

erd1

Bilan à l’issue du premier quart de course

 

Arrivé à l’issue de la première petite boucle, une première grosse sélection avait été opérée. J’avais refait tout mon retard et me situais à hauteur de la 5ème place, en deuxième position d’un groupe de six coureurs.

erd2

La deuxième boucle

 

Au sein de la deuxième boucle, j’ai été victime d’une grosse baisse de régime. Des coureurs du groupe qui me suivait en ont profité pour me dépasser. Je me retrouvais vers la 12ème place. A ce moment là, j’étais en plein dans les passages les plus boueux du parcours au sein de virages très resserrés. Par ailleurs, à la sortie de deux de ces endroits, ma chaussure droite, en sortant difficilement de la boue, avait heurté mon genoux gauche. Ces deux « auto-béquilles », pas très agréables à supporter, ont généré deux légères coupures de mon rythme de croisière. A la suite de cela, je ne m’embêtais pas avec ces délicats virages en les prenant tous à l’extérieur. J’évitais ainsi toute la boue qu’il y avait en abondance du fait des 19 courses précédentes et des trombes d’eau qui s’étaient abattues tout au long de la semaine sur la Loire-Atlantique.

erd3

La dernière boucle

 

Lors de l’ultime boucle, après avoir longtemps espéré faire la jonction avec les deux coureurs quelques mètres devant moi, impuissant, je les voyais au fur et à mesure s’éloigner de moi. Je n’arrivais pas à accélérer mon allure contrairement aux autres à cet instant précis car l’arrivée se profilait. Un coureur qui était longtemps derrière moi dans cette boucle (Baptiste) en a profité pour remonter progressivement son retard. Il était à ma hauteur à l’entrée de la dernière ligne droite. C’était donc à un sprint que je devais me livrer pour conserver ma 8ème place de cette course et clôturer ce premier cross. Je n’ai malheureusement pas pu faire grand chose contre lui.

erd4

Bilan de ce premier cross

 

Au classement, je suis donc 9ème en 18’46 ». On remarque également qu’il n’y a qu’une dizaine de secondes qui me séparent de la 5ème place. Je suis assez satisfait de mon entrée en matière dans les cross. Du fait de mon faible nombre d’entraînements spécifiques ces dernières semaines, j’estime avoir une belle marge de progression devant moi.

 

C’était un cross bien agréable à courir avec du monde qui encourageait de bout en bout. Un coureur à côté de qui j’ai couru une bonne partie du tracé (Yoann) m’a même glissé à l’arrivée un : « Tu étais beaucoup encouragé. Quand tu étais derrière moi, j’entendais sans cesse des « Aller Charly ! », je me basais sur ça pour savoir quand tu étais à ma hauteur ». Merci le CAC !

 

Le vainqueur de la course espoir-senior homme

 

Je tiens à féliciter l’énorme course de Said El Fadil (en photo ci dessous) dans la course phare du jour, à savoir la course espoir-senior homme. Il a devancé de plus de 2 minutes le 2ème de la course et a mené de bout en bout ce cross. Impressionnant pour ce triple vainqueur des foulées nantaises !

erd5

Lien vers l’article du site du CAC

 

Prochain rendez-vous cross

Ce sera dans deux semaines du côté du parc de la Chantrerie pour le cross « Nantes réalité » organisé par le SNAC. Je délaisserai alors ma catégorie junior pour enfin me plonger dans le grand bain avec mon premier cross court ! (contrairement à ce que j’ai dit dans l’extrait audio de l’interview à chaud après cross)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *