Saison 2010-2011 : Championnat départemental de 1500

2996025117_2_17_May5XuzZ

Premières foulées sur piste de la saison avec 1500 m encourageants

 

Objectif : mettre à jour mon record officiel sur cette distance

 

Le 3000 ayant été rayé du programme des Interclubs, ma distance à Saumur sera le 1500 m. Ce rendez-vous des championnats départementaux, organisés sur notre piste du Moulin Boisseau cette année, s’avérait donc incontournable pour moi dans le but d’estimer mon niveau sur cette distance actuellement. Jusque là, je n’avais couru qu’un 1500 en 4’40, l’année dernière un mois après mon semi de Paris. Mon objectif était de mettre à jour mon record sur ma fiche FFA, et d’être entre 4’25 et 4’30 à l’arrivée. Toutefois, du fait de mon dernier 10 km, je n’avais pas vraiment de préparation spécifique pour le 1500 m.

2996025117_2_17_May5XuzZ

Le départ de la course (source photo Lucile)

 

500 premiers mètres en 1’25

Je me suis élancé au sein de la deuxième série, dans laquelle nous étions huit du CAC présents. J’ai pris le même genre de départ que pour les cross : très lent sur les 100 mètres avant de faire mon effort pour me repositionner ensuite. Au bout de 200 mètres, j’avais recollé sur la tête. Puis, j’ai ensuite pris les devants trouvant que l’allure n’était pas assez soutenue. Je me suis rapidement fait dépasser par quelques coureurs sans toutefois lâcher prise avec le groupe de tête. Je suis passé aux 500 mètres en 1’25 – allure 4’15/1500. A quelques secondes près, c’était bien sûr un peu trop rapide.

2996025117_2_5_3h64AIsf

Dans le virage opposé au départ après quasiment 200 m de course (source photo Marion)

2996025117_2_15_saHNriRR

Aux 400 mètres (source photo Lucile)

2996025117_2_9_qCW7zhoz

Aux 500 mètres (source photo Marion)

 

Passage à vide au deuxième tiers de course : 500 mètres en 1’35

 

Cela a commencé à se corser pour moi. Alors que je lâchais de plus en plus de terrain sur les meilleurs, je sentais mes poursuivants revenir très fort derrière. Parmi eux, Raphaël était bien évidemment de la partie. Je boucle avec 10 secondes de plus le deuxième 500 m. Cela fait un temps de passage au kilomètre en 3′, soit une allure de 4’30 aux 1500 m. Il était temps que le final arrive.

2996025117_2_11_PLQwlOfdAux 500 mètres (source photo Marion)

 

Ultimes 500 mètres en 1’31 pour ponctuer ce premier 1500 de la saison en 4’31

 

2996025117_2_13_j48onpnHA environ 280 mètres avant de rallier l’arrivée (source photo Marion)

 

Raphaël m’avait rattrapé en compagnie des deux coureurs callés dans sa foulée. On se situait vers la 10ème place et il ne restait que moins de 300 mètres à courir. Je n’avais pas l’impression de pouvoir aller plus vite alors que les autres avait déjà entamé leur effort final. Au sprint, tous les coureurs du groupe dans lequel je me situais me sont passés devant. Je me classe à la 12ème place en 4’31.

 

Un bilan mitigé à l’arrivée

 

Je suis vraiment déçu d’avoir eu ce moment de flottement vers la mi course, et de n’avoir pas été en mesure de rivaliser davantage au sprint avec les coureurs de mon groupe : c’est assez notable au classement car je suis le dernier des six coureurs se tenant en 2 secondes. Puis, à ma 12ème place, je suis aussi proche du 4ème que du 13ème… Mais, au-delà de ces faits relatifs au classement final, j’ai la sensation d’avoir une très faible marge de progression tellement je me sentais sans cesse au maximum de mes capacités. Réussir à atteindre les 4’25 à Saumur pour le premier tour des Interclubs serait vraiment une superbe prestation. Par ailleurs, je n’ai vraiment pris aucun plaisir à courir cette distance trop courte pour moi.
Toutefois, sans aucune préparation, j’arrive quand même à faire 4’31, ce qui est quand même encourageant, d’autant plus que je sors d’un 10 km le week-end dernier. Puis, je peux maintenant rayer définitivement ce 4’40 de mes records.

Prochaine course : samedi prochain du côté de Nantes pour le 5000 cette fois-ci, une distance qui devrait plus me plaire !

Voilà ce que cela donne par 100m :
0 > 100 m : 18 (temps cumulé 18)
100 > 200 m : 18 (temps cumulé 36)
200 > 300 m : 16 (temps cumulé 52) (100 m devant la tribune)
300 > 400 m : 16 (temps cumulé : 1’08)
400 > 500 m : 17 (temps cumulé : 1’25)
500 > 600 m : 20 (temps cumulé : 1’45)
600 > 700 m : 17 (temps cumulé : 2’02) (100 m devant la tribune)
700 > 800 m : 18 (temps cumulé : 2’20)
800 > 900 m : 20 (temps cumulé : 2’40)
900 > 1000 m : 20 (temps cumulé : 3′)
1000 > 1100 m : 18 (temps cumulé : 3’18) (100 m devant la tribune)
1100 > 1200 m : 18 (temps cumulé : 3’36)
1200 > 1300 m : 19 (temps cumulé : 3’55)
1300 > 1400 m : 19 (temps cumulé : 4’14)
1400 > 1500 m : 17 (temps cumulé : 4’31) (100 m devant la tribune)

Brèves conclusions :
– les passages devant la tribune m’ont fait beaucoup de bien ! Par contre, visiblement, je n’ai pas aimé le virage juste avant dans lequel je fais deux fois 20.
– j’ai finalement bien fait d’accélérer l’allure aux 200 m car j’étais sur du 1/100 m, soit 4’30/1500 m. Et je visais initialement 4’25… Par contre, j’aurais sûrement du m’y prendre plus progressivement car ce passage du 200ème au 400ème n’était pas sans conséquence lors du 2ème 500 mètres.
– le 500 précédant le passage au kilomètre de course m’a fait perdre tout espoir de voir du 4’25 à mon chrono final
– assez paradoxalement, entre le 200 et le 400ème mètre, j’ai fait 200 m plus rapides que mes derniers cent mètres de course

Parenthèse lancer du disque : j’étais aussi engagé sur ce concours afin de découvrir cette discipline. Le résultat n’est pas glorieux avec une performance D7 aux barèmes ffa découlant d’un maigre lancer à 15.4 m. J’espère être en mesure d’améliorer cela aux Interclubs si je suis sur cette discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *