Bilan de la saison 2010-2011

3005475431_1_5_cKTQYQMP

Saison 2010-2011 – une saison pleinement aboutie avec une première partie d’année 2011 quasi parfaite

Deux pics de forme là où il faut : la 1/2 finale des championnats de cross court en février et les Interclubs en mai

Je considère dorénavant ma saison finie. Maintenant, je vais diminuer ma cadence d’entraînements en course à pied et à contrario davantage me consacrer au vélo et au renforcement musculaire. Les courses que je prévois s’effecturont donc sans aucune pression de résultat, uniquement pour le plaisir et la découverte (ou redécouverte) de nouveaux efforts (3000, 10 000, trails, triathlons). Il est donc l’heure d’établir un bilan de la saison écoulée.

Depuis maintenant près de six mois, au lendemain d’un cross court de l’Erdre en-deçà de mes attentes, j’ai adopté un rythme d’entraînements très intensif. Beaucoup de footings de récupération ont ainsi été intégrés afin de regagner mon foncier perdu, et de mieux récupérer des séances de fractionnés. Cela a brillamment porté ses fruits. Les erreurs de la dernière saison ont été corrigées. En a découlé, une grosse saison de cross qui est de loin ma plus grande satisfaction de la saison.

3005475431_2_3_n9oZ2Qg6

Les cross-country : ma plus grande satisfaction de la saison (source photo Lucile Navarro)

Puis, cela a découlé sur une incroyable chasse aux records, longue de quatre mois sans interruption, lors des courses mesurées de 2011. Dans l’ordre : premier record sur 10 km à Orvault Praudière fin février, second au 10 km de Nantes mi avril, premier sur 1500 à Carquefou fin avril, deuxième à Saumur début mai, et troisième à Nantes mi mai. Entre temps, mon meilleur temps sur 5000 était également amélioré. Cette série de mise à jour de mes records figurant sur ma fiche ffa a été stopée fin mai au meeting de la Chapelle sur Erdre. Toute série a une fin.

3005475431_1_5_cKTQYQMP

Les 1500 se sont révélés être ma nouvelle spécialité (source photo Lucile Navarro)

L’intersaison à venir : 3000, 10 000, trails, triathlons au menu et sans pression

La course à pied cèdera progressivement sa place omniprésente dans mes suivis d’entraînements au vélo, à la natation, et bien sûr renforcement musculaire.

En juin : en fonction de l’évolution de ma blessure, je déciderai de mes participations au 3000 m du meeting de Rennes le 10 juin, et au trail de Corcoué de 22 km (il sera hors de question de prendre part à un trail de 22 km sans un minimum de 15 jours de préparation). A défaut de trail, je ferais, le 3000 m du meeting de Saint-Herblain le 24 juin.

En juillet : ce sera un mois très riche en compétitions avec dans l’ordre le triathlon découverte de Saint-Nazaire, le 10 000 sur piste de St Laurent sur Sèvre, le triathlon sprint de St Philbert de Grand Lieu et un trail dans le 66 pour clôturer cette période intense.

En août : aucune course en prévision mais, après une à deux semaine de coupure course à pied, j’entamerai le début de la grosse préparation pour Marseille-Cassis que j’envisage.

Les prévisions pour la prochaine saison

La course à pied cèdera progressivement sa place omniprésente dans mes suivis d’entraînements au vélo, à la natation, et bien sûr renforcement musculaire.

En juin : en fonction de l’évolution de ma blessure, je déciderai de mes participations au 3000 m du meeting de Rennes le 10 juin, et au trail de Corcoué de 22 km (il sera hors de question de prendre part à un trail de 22 km sans un minimum de 15 jours de préparation). A défaut de trail, je ferais, le 3000 m du meeting de Saint-Herblain le 24 juin.

En juillet : ce sera un mois très riche en compétitions avec dans l’ordre le triathlon découverte de Saint-Nazaire, le 10 000 sur piste de St Laurent sur Sèvre, le triathlon sprint de St Philbert de Grand Lieu et un trail dans le 66 pour clôturer cette période intense.

En août : aucune course en prévision mais, après une à deux semaine de coupure course à pied, j’entamerai le début de la grosse préparation pour Marseille-Cassis que j’envisage.

3005475431_2_7_WiokigJ1

Marseille-Cassis sera mon prochain gros objectif à venir

Pour l’établissement de nouveaux records, je crois que ce début 2011 était parfait car j’envisage une saison à venir très axée sur le « long ». Elle comportera deux rendez-vous capitaux : la classique Internationale Marseille-Cassis fin octobre (avec objectif 1h25), et le semi marathon de Paris début mars 2011 où je compte à la fois enfin faire plier ce record d’1h24′ pour mon retour dans la capitale deux ans après, et faire un bon classement espoir. Entre temps, je pense migrer sur les cross long afin de me préparer au mieux au rendez-vous parisien. Ensuite, une fois ce semi passé, j’aimerai m’attaquer aux 5000 m sur piste en guise de transition vers le projet de Tour du Danemark à vélo l’été prochain qui nous mènera tout droit au Tristar 111 de Monaco en septembre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *