Sortie vélo de 210 km

vélo1

Fin des vacances en apothéose avec 210 km de sortie vélo

 

Après la sortie de 133 km, les 100 km direction Savenay pour aller courir un trail de 19 km la dernière quinzaine, puis les 160 km de dimanche dernier, j’ai choisi de m’attaquer à la barre des 200 km à vélo en une journée.

vélo1

Parcours initial prévu

 

vélo2

Malheureusement, si le kilométrage total a été très bien respecté, il n’en est pas de même pour le parcours. Cela ne s’est pas passé comme prévu rendu à Beaupréau. Ne trouvant pas la direction à emprunter, j’ai alors choisi de faire demi-tour par la même route qu’à l’aller.

 

Première partie : 25 km avec Marion

 

Carquefou-Sainte Luce-Thouaré-la Divatte-la Varenne-Champtoceaux. 27.80 km/h de moyenne.

Le faible vent de côté sur la Divatte ne nous a pas du tout gêné dans notre progression. L’idéal pour un début de sortie longue. Puis, pour clôturer cette première étape, à l’entrée dans le Maine et Loire, les deux côtes de la Varenne et de Champtoceaux nous attendaient. Je les ai passées sans forcer au train en petit plateau en 21-22 km/h, en essayant de toujours garder une cadence de pédalage très dynamique afin de ne pas puiser trop tôt dans mes réserves.

 

Deuxième partie de 99 km en solitaire : direction Beaupréau

 

Drain-St Laurent des Autels-Le Fuilet-St Rémy en Mauges-St Pierre Montlimart-Beaupréau-tour de la ville-demi-tour direction Carquefou par le même chemin que celui emprunté à l’aller. 29.44 km/h de moyenne.

Sur cette portion, j’avais un léger vent de face qui toutefois ne m’handicapait pas trop sur le vélo. Par ailleurs, en plus des routes assez vallonnées, cinq difficultés étaient à signaler : Drain, St Pierre, les deux côtes de Champtoceaux dans le sens retour et la Varenne (l’autre versant). Je suis arrivé à Beaupréau avec 10′ d’avance sur mes prévisions les plus optimistes. Une fois là-bas, je ne trouvais pas la direction de la Chapelle du Genêt malgré avoir suivi les nombreux panneaux « toutes directions » qui à chaque fois me menaient soit au rond-point de l’Anjou, soit à celui de la Loire. Après donc près d’1/4 d’heure de flottement, en voyant que j’étais rendu à la moitié du kilométrage que je devais effectuer, j’ai décidé de faire demi-tour par la même route qu’à l’aller. Je suis finalement revenu sur Carquefou avec 1/2 heure d’avance sur mes prévisions. J’ai donc eu largement le temps de repasser par chez moi remplir mes gourdes et prendre de quoi m’alimenter en prévision de l’ultime boucle imminente.

 

Troisième partie pour aller chercher la barre des 200 km avec Valentin et Dimitri : 86 km au Nord de Carquefou

 

Carquefou-St Mars du Désert-Ligné-Mouzeil-Trans sur Erdre-Joué sur Erdre-Nort sur Erdre-Casson-Sucé sur Erdre-Carquefou-St Joseph de Porterie-Nantes (la Beaujoire)-Carquefou. 27.55 km/h de moyenne (à relativiser car on coupait totalement notre effort après les sprints aux pancartes)

Sensations très bonnes pour la première moitié de cette boucle. J’ai d’ailleurs fait plusieurs sprints aux pancartes en en gagnant même quelques uns. Par contre, à partir du 180-185ème kilomètre, ça devenait vraiment dur. J’ai même fait 4-5 km sans aucune difficulté (plat, pas de vent) en petit plateau afin de continuer à bien mouliner. Enfin, les ultimes kilomètres se sont très bien passés avec sprint pour la pancarte de Carquefou, et pour le sommet de l’avenue des villages. Au terme de la boucle avec Dimitri et Valentin, j’avais 206 km au compteur. Je me suis ensuite un peu rallongé pour arrondir cela à 210 km.

vélo3Au compteur : 210.28 km

vélo4

28.4 km/h de moyenne générale

vélo5

Soit 7h23’08 passées sur le vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *